É?conomiser l'eau

LES AVANTAGES DE LA CONSERVATION DE L’EAU DANS LES JARDINS

Économies d’impôts
Diminuer sa consommation d’eau, permet de réduire le pompage et le traitement de l’eau qui est prélevée et qui est retournée à sa source originale, généralement une rivière. Par conséquent nous pouvons ainsi économiser du temps et du matériel qui pourraient avoir une influence sur nos taxes municipales.
Ressource en eau
Sachant qu’on ne connaît jamais la quantité d’eau souterraine dont nous disposons et la quantité que nos voisins consomment. De ce fait  si vous consommez l’eau d’un puits, essayez de limiter votre consommation pour conserver votre ressource.
Contribution à la faune sauvage et à ses habitats
Conserver l’eau dans les villes a pour effet une diminution des prélèvements dans les cours d’eau locaux, et en parallèle cela limitera les perturbations sur l’environnement, et la vie qu’il abrite.
De plus, des pratiques de jardinage plus écologiquement durables, passent par une utilisation raisonnée de l’eau, pour rendre notre impact, qu’il soit direct ou indirect, le plus minime que possible.
Avantages indirects
Ainsi en participant à la conservation de la faune et de ses habitats, nous bénéficierons en retour d’avantages indirects qui sont fournis par les animaux sauvages. L’un des principaux services rendus par la faune est la pollinisation, dont un pourcentage important de nos ressources alimentaires dépend.

Réf: 917240


Réf: 30200

Réf: 91796

Réf: 26614

 

 

Réf: 902295

CONSEILS POUR ÉCONOMISER L’EAU

Nous vous donnons quelques conseils pour diminuer votre consommation d’eau, tout en entretenant votre jardin :
  • Groupez vos plantes selon leurs besoins en eau.
  • Optez pour des plantes indigènes régionales, connues pour exiger peu d’arrosage.
  • Essayez de retenir l’humidité en maintenant un sol sain et riche en matière organique.
  • Utilisez du paillis pour améliorer la rétention de l’humidité de votre sol, le paillis empêche également l’érosion et élimine les mauvaises herbes concurrentes. De plus cela maintiendra une température plus saine pour les racines en période de fortes chaleurs.
  • Plantez les plantes appropriées dans les endroits ombragés, cela engendrera moins d’arrosage car l’eau s’y évapore moins vite.
  • Il n’est pas utile de toujours arroser sa pelouse, il se peut qu’elle vire au brun dans les périodes de fortes chaleurs, mais en général c’est plutôt un état de dormance, que d’une pelouse morte. Or si vous ressentez le besoin d’arroser votre pelouse, faites-le en profondeur et  moins souvent, cela l’encouragera à développer des racines profondes et par conséquent lui permettra de survivre aux périodes de sécheresse.
  • Autre solution envisageable, c’est de réduire les secteurs de pelouse, ainsi vous minimiserez les ressources employées à son entretien.
  • Optez pour une citerne, vous pourrez ainsi recueillir l’eau de pluie, afin de  l’utiliser pour l’arrosage de vos cultures.
  • Avant l’arrosage, prenez en compte le niveau de précipitations tombées la semaine précédente.
  • Utilisez un système d’irrigation au goutte-à-goutte pour fournir un maximum d’humidité avec un minimum de gaspillage.
  • Arrosez les plantes à la base, cela empêchera la perte d’eau par évaporation mais également le développement de moisissures et de champignons sur le feuillage.
  • Arrosez vos plantes avec soin pour réduire le gaspillage de l’eau de ruissellement et éviter d’éroder la surface du sol.
  • Arrosez dans la matinée, peut contribuer aussi à réduire l’évaporation de l’eau. L’arrosage matinal permet également aux plantes de sécher avant la nuit, et contribue à dissuader les animaux nuisibles attirés par les environnements très humides, comme les limaces et les champignons.

Pour les plantes qui exigent beaucoup d’eau, nous vous conseillons d’utiliser une bouteille d’eau dont la base a été coupée, et ensuite de l’enfoncer dans le sol. Ainsi vous arroserez par le sommet, grâce à cela, l’eau sera acheminée spécifiquement vers les racines de la plante.


?


Bienvenue sur notre site
Pôle Vert