Jardiner au naturel
A l’état naturel, les plantes ont développées de multiples moyens de défense. Toutefois il existe de nombreux éléments extérieurs qui sont susceptibles de les attaquer par exemple, les aléas climatiques… Ainsi l’objectif du jardinier est de prévenir au mieux tous ces risques, et en perturbant le moins possible l’équilibre naturel du jardin. Par conséquent, il est préférable de prendre le temps de mettre en place une protection intégrée, c’est-à-dire un système de lutte contre les organismes nuisibles qui utilise un ensemble de méthodes se complétant.

Votre jardin, un écosystème complet

Il est important de ne pas négliger les plantes de votre jardin et les interactions qui se passent entre-elles. Par exemple, les pollinisateurs seront attirés par vos plates-bandes fleuries, et donc feront le bonheur de vos arbres fruitiers. Ne pensez donc pas au cas par cas lors de vos nouvelles plantations, et pensez plutôt « globalement ». De ce fait, l’idéal serait de rapprocher les plantes qui s’entraident le mieux, et au contraire, éloignez celles qui ne s’entendent pas.

Recherchez l'équilibre naturel de votre jardin

Dans la nature, un équilibre naturel se mettra en place, s’il n’y a pas d’interventions humaines. Ainsi nous devons nous en servir, et favoriser cet équilibre. Par conséquent, il pourra réguler de lui-même les diverses attaques de bêtes nuisibles, et leur prolifération. Par exemple, les acariens qui se nourrissent d’araignées rouges, ou bien les coccinelles qui mangent les pucerons…

Mesurez et diminuez les risques

Il est nécessaire de bien connaître les caractéristiques de votre sol, et bien sur des plantes que vous souhaitez y intégrer dans votre jardin. Il vous faudra mesurer leur résistance aux diverses maladies, leurs besoins physiologiques… Cependant, vous pourrez également choisir des plantes qui seront le plus adaptées pour vous, et donc qui auront moins de difficultés à se développer et qui demanderont plus ou moins de surveillance et de traitements.

L'utilisation des produits de traitement

- En préventif, il est recommandé d’apporter à vos plantes des produits naturels qui serviront à renforcer leurs défenses : compost, décoctions et purins…
- Il est important d’identifier précisément le mal que vous souhaitez combattre.
- Posez-vous les questions suivantes : Est-ce que des prédateurs sont déjà présents pour éviter une prolifération? Est-il donc nécessaire que vous interveniez?
- Si oui, traitez le problème en prenant soin d’analyser la ou les causes de celui-ci. Et de ce fait, vous pourrez agir de façon rapide et préventive les fois suivantes.






Réf: 319460

 

 

Réf: 319458?



 




Bienvenue sur notre site
Pôle Vert